Domingo, 29 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Une Angolaise parmi les finalistes du prix Jeunes Champions de la Terre


23.10.2020 - ven. : 15'56 - Mise à jour 23.10.2020 - ven. : 16'18

Luanda - L'Angolaise Fernanda Samuel est sur la liste des finalistes africains pour le prix Jeunes champions de la terre, annoncé vendredi le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), à Nairobi (Kenya).


Le prix Jeunes Champions de la Terre est décerné chaque année à sept entrepreneurs âgés de moins de 30 ans munis de grandes idées pour protéger l’environnement.

L'Angolaise est responsable du projet Otchiva, qui existe depuis quatre ans et qui contribue à la protection et à la restauration des mangroves, à Luanda, ayant déjà permis le reboisement d'un demi-million de mangroves.

Les mangroves, qui abritent 80% de la vie marine sur la côte angolaise, sont détruites à cause de la construction de résidences, de ressorts et d'hôtels sur la côte, dont l'impact est minimisé par le projet Otchiva.

Le projet, déjà reconnu par l'Union Africaine (UA), permet le retour à la vie sur le front de mer angolais et la restauration de l'écosystème maritime.

Les mangroves sont des nurseries pour la vie marine, un habitat pour les oiseaux migrateurs, un protecteur de la côte et la seule source de subsistance des communautés côtières. Elles sont incluses dans le programme national de reboisement.

La liste publiée est composée de 35 jeunes sélectionnés parmi plus de 845 jeunes inscrits pour leurs initiatives visionnaires et concrètes pour faire face aux crises environnementales les plus difficiles d'aujourd'hui, telles que la protection des terres autochtones par le biais du tourisme d'aventure en Amazonie, la pêche aux plastiques en Grèce et la production d'électricité à partir du courant d'eau au Nigéria.

Sur les 35 finalistes, seuls sept seront sélectionnés par un jury composé de la Directrice exécutive du PNUE, Inger Andersen, de l'envoyée du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, de la conseillère du PNUE pour l'économie créative, Roberta Annan, et du PDG de Fondation des Nations Unies, Elizabeth Cousens.

Chaque lauréat recevra dix mille dollars de capital d'amorçage, ainsi qu'un accompagnement personnalisé pour développer ses projets et accéder à des contacts et mentors qualifiés.