Sábado, 28 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

La FAAND a besoin de 30 mille Euros pour le frais de séjour au Japon


18.11.2019 - lun. : 18'04 - Mise à jour 18.11.2019 - lun. : 18'04

Pedro Godinho - Président de la Fédération angolaise de handball Photo: Antonio Escrivao

Luanda - Trente mille Euros, tel est le montant dont a besoin la Fédération Angolaise de Handball, pour le frais de séjour de la sélection nationale senior féminine, qui va disputer le Championnat du Monde, au Japon, du 30 novembre au 15 de décembre 2019.


Selon Pedro Godinho, président de ce Regroupement sportif dont le sigle en portugais est « FAAND », la Fédération possède ce montant, mais en kwanza. Et les Banques privilégient les cartes crédits, alors que les joueurs, eux, préfèrent les devises en espèces, soit en argent liquide.

Interrogé lundi par l’ANGOP, à Luanda, ce responsable a souligné que le Ministère de la Jeunesse et des Sports avait déjà déboursé de l’argent pour cette fin.

Les 34 millions de kwanzas qui se trouvent dans le coffre serviront à l’achat des billets du trajet, qui coûtent actuellement 1.600 dollars US, a-t-il précisé.

Ces embarras ont donc empêché la Fédération nationale de handball d’effectuer un stage sur le sol nippon où aura lieu l’événement sportif, a-t-il dit, soulignant que la Fédération allait seulement voyager le 27 novembre.

L’Angola, qui participe pour la quatorzième fois à cette épreuve, figure dans le Groupe A, aux côtés des Pays-Bas, de la Norvège (trois fois championne du monde), de la Serbie, de la Slovaquie et de Cuba.