Terça, 19 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

L'Angola dépense plus de 200 millions USD dans l'importation de vêtements


19.02.2020 - mer. : 17'51 - Mise à jour 19.02.2020 - mer. : 17'51

Secrétaire d'Etat, Ivan do Prado, parle sur la Nova Textang II

Photo: Pedro Parente



Luanda - L'Angola a dépensé, l'année dernière (2019), plus de 170 millions USD dans l'importation des habits neufs, et 65 millions de dollars dans l'importation des vêtements usagés.


Ces propos ont été tenus mercredi, à Luanda, par le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Ivan do Prado, affirmant que ces ressources auraient pu être épargnées si les usines textiles du pays fonctionnaient à temps plein.

S’exprimant au cours d’une visite du Président angolais João Lourenço aux installations de la fabrique « Nova Textang II », le secrétaire d’Etat a souligné que la réfection des trois principales industries textiles du pays (Satec, Alassola et Textang II) permettrait aux entreprises textiles privées de produire, annuellement, au moins 20 millions de pièces de vêtement.

La nouvelle Textang II a la capacité de produire, mensuellement, 250.000 mètres linéaires de tissu, résultat d’un investissement de 251 millions de dollars.

Cet investissement a permis de réparer ses infrastructures et de leur doter la machinerie nécessaire au travail industriel, a-t-il expliqué.

La réparation (de 2009 à 2013) de cette usine textile, a permis de créer près de 300 postes d’emploi nouveaux, a souligné le secrétaire d’Etat à l’Industrie.