Quarta, 25 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Le PIB au deuxième trimestre a enregistré une contraction de 8,8%


27.10.2020 - mar. : 13'01 - Mise à jour 27.10.2020 - mar. : 11'24

Photo: Clemente dos Santos

Luanda - Le produit intérieur brut (PIB) a enregistré, au deuxième trimestre de l'année en cours, une variation de 8,8%, par rapport à la même période de l'année 2019, a indiqué lundi, à Luanda, la directrice de l'Institut national des statistiques (INE), Channey Rosa John.


D'après l'analyse sectorielle présentée, la performance négative des activités économiques de la période considérée, par rapport à la même période en 2019, est principalement attribuée à la pêche (-27,8%), au pétrole (-8,2%), à l'extraction de diamants (-15,6%) ), construction (41%), commerce (0,1), transports (-78,9%), administrations (-7,1%), immobilier (-17,6%), taxes (-53,6%), autres services (-2,1%), industrie fabrication (-4%) et subventions (-71,7%).


En termes de participation économique, les secteurs qui ont le plus contribué à la contraction de l'activité économique au cours de cette période sont l'extraction et le raffinage du pétrole (-37,8%), le commerce (-15,7) et les autres services (-9,5%).


Le registre des comptes nationaux trimestriels, qui est présenté sous l'angle de la production, résumant l'économie en 33 activités et 77 produits, qui est publié dans les produits et le groupe de produits, consiste en une série chronologique commençant au premier trimestre de 2010.

Le résultat de cette contraction a été attribué aux restrictions imposées pour atténuer la propagation du virus Covid-19 dans le pays.