Sábado, 16 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Le MED évalue des infrastructures scolaires du pays


19.02.2020 - mer. : 15'50 - Mise à jour 19.02.2020 - mer. : 15'50

Une salle de classe de l'école 1er cycle de l'enseignement secondaire nº 5111, à Viana

Photo: JOAQUINA BENTO



Ndalatando (Angola) - Le ministère de l'Éducation (MED) réalise une enquête sur l'état des infrastructures scolaires et les besoins de chaque province, a informé mardi à Ndalatando, le directeur général de l'Institut national de formation de cadres.


Isaac Paxe a fourni cette information à la presse en marge de la visite de la ministre de l'Éducation, Ana Paula Tuavanje Elias, indiquant qu'il existe une forte compréhension de l'Exécutif concernant les investissements dans les écoles publiques, c'est pourquoi le Programme intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM) privilégie, au niveau du secteur de l'éducation, la réhabilitation, l'équipement et la construction d'infrastructures scolaires, l'accent étant mis sur les écoles de formation technico-professionnelle.

Il a précisé que le programme met l'accent sur la formation technico-professionnelle pour l'élaboration des programmes et la création d'emplois, car la qualification du personnel est l'une des exigences du secteur productif.

Le responsable a également annoncé que face à ces défis, le MED distribuera, au cours de l'année scolaire, différents équipements et laboratoires de chimie, physique et biologie aux écoles du IIe cycle de l’enseignement secondaire dans les 18 provinces du pays.

Il a assuré que le ministère disposait déjà de laboratoires pour équiper les écoles, donnant la priorité à la formation technico-professionnelle et aux magistères, récemment acquis dans le cadre de partenariats avec la Banque africaine de développement (BAD) et le ministère de l'Administration publique, du Travail et Sécurité sociale (MPTSS).

Il a souligné que le montage de cet équipement n'attendait que l'ajustement structurel des écoles, car beaucoup d'entre elles sont inadéquates au modèle des laboratoires.

Il a précisé qu'il existait déjà une équipe de formation technico-professionnelle qui étudie chaque réalité pour finalement commencer l’équipement.

Le PIIM, dans la province de Cuanza Norte, prévoit la construction et l'équipement de 28 écoles avec un total de 301 salles de classe évaluées à trois milliards 306 millions, 712 mille 749 kwanzas.