Quarta, 25 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Covid-19: L'Education veut l'implication des administrations municipales


28.10.2020 - mer. : 12'38 - Mise à jour 28.10.2020 - mer. : 12'39

Golungo Alto (Angola) - Le secrétaire d'État à l'Education préscolaire et primaire, Pacheco Francisco, a appelé à l'implication des administrations municipales dans le renforcement des conditions de biosécurité dans les écoles.


Le responsable, qui s'entretenait avec des journalistes à l'issue d'une visite de vérification dans les écoles de la province de Cuanza Norte, a admis qu'il n'est pas possible pour le ministère de l'Éducation à lui seul d'assurer les conditions de biosécurité dans les 18 279 écoles du pays, c'est pourquoi il sollicite l'intervention des administrations municipales.

«Il est nécessaire de renforcer le matériel consommable chaque mois, pour qu'il n'y ait pas de pannes», a-t-il souligné.

Pacheco Francisco a réaffirmé l'engagement du Gouvernement à tout faire pour continuer à améliorer les conditions de biosécurité dans les écoles, afin d'éviter la contagion par le Covid-19.

Il a indiqué que le ministère de l'Éducation ne voit pas la nécessité d'annuler l'année universitaire, malgré l'augmentation spectaculaire du nombre de cas de Covid-19.

Pour sa part, le directeur du Bureau provincial de l'Education de Cuanza Norte, Manuel Miguel Lourenço, a reconnu qu'il existe encore des faiblesses en termes de matériel de biosécurité dans certaines écoles, en particulier celles qui dépendent financièrement des administrations municipales.

Il a ajouté que les administrateurs municipaux sont sensibilisés à cet égard à la création de conditions de biosécurité dans toutes les écoles de leur zone de juridiction.

La province de Cuanza Norte a inscrit, au cours de cette année scolaire, 171.545 élèves d'initiation à la 13e année dans 407 écoles. Cinq mille 554 enseignants assurent les cours.

Au cours de son séjour, il a pris connaissance des conditions créées dans les écoles primaires, des 1er et 2e cycles de l'enseignement secondaire dans les municipalités de Lucala, Cazengo et Golungo Alto.