Terça, 26 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Le MPLA déplore la mort du musicien Teta Lando


15.07.2008 - mar. : 16'41

Luanda


   Luanda, 15/07 - Le Burau Politique du MPLA (au pouvoir en Angola), déplore la mort du musicien angolais, Alberto Teta Lando, et considère que la culture nationale souffre d'un grand coup, a appris l'Angop de source de ce parti.

    Les musiciens angolais ont perdu leur timonier qui a sû diriger les destinées de l'Union Nationale des Artistes et Compositeurs (UNAC).

    Dans son méssage de condoléances, le MPLA écrit que "c'est avec une profonde peine et consternation que le Secrétariat du
Bureau Politique a pris connaissance de la mort du musicien  Alberto Teta Lando, survenu le 14 juillet 2008, à Paris, en
(France), des suites d'une longue maladie".

    ”Interprète et compositeur, Teta Lando a fortement contribué à enrichir la musique populaire urbaine angolaise et laisse comme héritage un vaste et riche répertoire discographique, un authentique témoignage nationaliste à la nouvelle génération”, li-t-on dans le méssage.

    Le Secrétariat du Bureau Politique, au nom des militants, sympatisants et amis du MPLA, s'incline devant la mémoire de l'illustre disparu, Alberto Teta Lando et adresse à la famille éprouvée, au Ministère de la Culture et à l'UNAC, ses condoléances les plus attristées.