Domingo, 17 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

L'Angola concoure au poste de délégué de l'Interpol pour l'Afrique


19.11.2018 - lun. : 15'14 - Mise à jour 19.11.2018 - lun. : 15'14

Logotype de l'Interpol

Photo: Divulgação



Luanda - La République d'Angola concoure au poste de délégué du Comité exécutif de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC-Interpol) pour l'Afrique lors de la 87ème session de l'Assemblée générale de l'Organe qui s'est tenue du 18 au 21 de ce mois aux Émirats arabes unis.


À cet effet, une délégation du ministère de l'Intérieur, dirigée par son ministre Ângelo da Veiga Tavares, et composée de commissaires de la société, participe à l'événement.

Selon une note du Bureau de communication institutionnelle et presse du ministère de l'Intérieur parvenue à l’Angop, à Luanda, l'Angola a proposé comme candidat le sous-commissaire chargé d’investigation criminelle, Destino Pedro, chef du Bureau national de l'Interpol (GNI) d'Angola.

Le document indique que l'élection du candidat angolais représente un avantage pour le pays, car le Comité exécutif est l'un des organes les plus importants de l'organisation et permettra que les affaires de l'Afrique soient transférées au siège de l'organisation et de façon conjointe, les pays puissent avoir des mécanismes en trouver des solutions.

En plus de l'élection de l'Angola, il sera élu un nouveau président de l'organisation, apprécié, discuté et délibéré entre autres documents, la discussion et l'approbation des normes de qualité de service des bureaux nationaux de l'Interpol.

L’OPIC-Interpol est l'une des plus grandes organisations internationales de prévention et contrôle du crime par l'échange d'informations, de ressources techniques et la promotion d'opérations conjointes multilatérales et transnationales.

En Angola, elle est représentée par un bureau national, qui relève actuellement du Service d’investigation criminelle (SIC).