Terça, 02 de Março de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

L'Angola et la Russie réaffirment leur coopération accrue


05.03.2018 - lun. : 17'10 - Mise à jour 05.03.2018 - lun. : 17'10

Chefs des diplomaties de l'Angola (à dr.) et de la Russie

Photo: Pedro Parente



Luanda - La recherche de nouvelles opportunités d'affaires dans les différents domaines actuels et l'approfondissement de la coopération existante sont les points de convergence des interventions des chefs de la diplomatie angolaise, Manuel Augusto, et russe Serguey Lavrov, lors des conversations bilatérales.


Selon le ministre Manuel Augusto, les priorités du gouvernement angolais sont tournées vers la diversification de l'économie.

"C'est dans cette perspective que nous exprimons notre volonté totale de traiter avec la partie russe pour établir des partenariats stratégiques public-privés dans divers domaines d'intérêt commun", a-t-il déclaré.

Manuel Augusto a ajouté qu'il y a un intérêt mutuel, au plus haut niveau, de renforcer la coopération bilatérale et la visite de l'homologue russe renforcera les liens traditionnels de fraternité, de solidarité et de coopération qui unissent les deux  peuples depuis plus de 40 ans.

A cette occasion, il a souligné que les excellentes relations entre les deux pays étaient une conséquence des liens privilégiés qui remontent à la lutte pour la libération nationale.

Il a souligné les efforts entrepris par le peuple russe pour soutenir les Angolais dans la lutte de libération nationale et d'indépendance, la création d'un État démocratique et de droit et la reconstruction nationale de l'Angola.

En ce qui concerne la coopération, le ministre Manuel Augusto a dit que le gouvernement angolais favorisait un modèle dont les caractéristiques générales sont basées sur la promotion, l'extension et l'augmentation du dialogue politique au plus haut niveau, et la création de conditions objectives pour le rapprochement des secteurs d'affaires et le développement de partenariats privés ou publics-privés.

À l'heure actuelle, a-t-il dit, la coopération entre les deux pays se développe avec des actions importantes dans les secteurs de la géologie et mines, énergie, enseignement supérieur et formation des cadres, défense et sécurité, télécommunications et technologies de l'information, la pêche, les finances et la banque.

Il a également affirmé était également qu’il était clair que la composante financière, notamment les facilités de crédit et leur flexibilité, constitueraient un pilier indispensable de cette coopération.

A Luanda dans le cadre de sa tournée sur le continent africain, Sergueï Lavrov a déclaré dans son discours que la Fédération de la Russie attache une grande importance au renforcement de la coopération économique entre les deux pays.

Une coopération qui, selon le gouvernant russe, a comme «moteur» la Commission bilatérale conjointe, dont la quatrième session aura lieu cette année à Moscou.

Sergueï Lavrov a souligné l'expérience de la coopération dans les domaines technico-militaire, des services spéciaux et de la sécurité, ainsi que dans la formation des cadres, étant donné que plus de 1.100 Angolais étudient dans des établissements de l’enseignement supérieur russe.

L'Angola et la Russie entretiennent des relations privilégiées depuis le 8 octobre 1976, date à laquelle les deux pays ont signé le Traité d'amitié et de coopération à Moscou, alors capitale de l'ex-Union des Républiques socialistes soviétiques (URSS).