Quarta, 25 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Covid-19: Huambo commence à tester des échantillons


25.10.2020 - dim. : 11'22 - Mise à jour 25.10.2020 - dim. : 11'22

Salle d'extraction du laboratoire de biologie moléculaire de Huambo Photo: Aurelio Janeiro Sacalei Soi

Huambo (Angola) - Le laboratoire de biologie moléculaire, capable de traiter deux mille échantillons par jour, dont un millier de RT-PCR et un millier de sérologie, a ouvert samedi dans la province de Huambo.


C'est un laboratoire à haute capacité de test du nouveau coronavirus et d'autres maladies virales, qui assistera, outre Huambo, les provinces de Bié et Cuando Cubango.

Le laboratoire dispose de salles d'extraction, d'amplification, de préparation d'échantillons, de secteur technique, d'entrepôts, de bureaux de gestion, de secteur social, avec des dortoirs masculins et féminins, en plus d'autres compartiments indispensables à son fonctionnement, soutenu, dans une première phase, par quatre techniciens dûment formés.

Il fait partie de cinq laboratoires qui, stratégiquement, sont installés dans quatre provinces du pays (Luanda, Uíge, Lunda Norte et Huambo), par une équipe de spécialistes dirigée par le scientifique angolais Valdemar Tchipenhe, avec un investissement global de sept millions 500 mille dollars américains.

L'inauguration de l'infrastructure, installée dans la partie adjacente à l’l'Hôpital Sanatorium de la ville de Huambo, a été faite par la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, accompagnée de la gouverneure de cette province, Lotti Nolika.

Selon la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, dans des déclarations à la presse, le début du traitement des échantillons dans la province de Huambo constitue un grand gain, non seulement pour cette région, mais pour le système national de santé en général.

Elle a souligné que l'un des plus grands défis dans la lutte contre le Covid-19 est le diagnostic précoce des cas positifs, l'isolement et le contrôle de la situation.

"Nous sommes confrontés à une infrastructure très bien conçue et nous garantirons le bien-être des professionnels qui, avec leur dévouement, répondront aux cas de Covid-19 dans les provinces de Huambo, Bié et Cuando Cubango", a-t-il expliqué.

La stratégie, selon la ministre Sílvia Lutucuta, vise à décentraliser la capacité de test, afin d'avoir plus d'autonomie et la capacité de réponse, dans un travail désintéressé au plus haut niveau, sous la direction du Président de la République, João Lourenço.

La province de Huambo a enregistré 61 cas, dont 49 guéris et deux décès.

D’une manière générale, le pays compte 9 026 cas positifs, avec 267 décès, 3 461 guéris et 5 298 actifs.