Terça, 26 de Janeiro de 2021
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Femme rurale est responsable de 80% de la production alimentaire en Angola


14.10.2020 - mer. : 16'04 - Mise à jour 14.10.2020 - mer. : 16'07

Agriculture: Foire de la femme rurale

Photo: Joaquim Tomás



Luanda - La secrétaire d'État à la Famille et à la Promotion de la femme, Elsa Barber dos Santos, a déclaré mercredi, dans la commune de Lombo, à Luanda, que les femmes rurales étaient responsables de 80 pour cent de la production alimentaire et de matière première du pays.


S'exprimant lors de l'acte central de la Journée nationale du milieu rural 2020, la secrétaire d’État a souligné que cette production résultait d'une participation de 37% des femmes rurales, constituant la plus grande main-d'œuvre du secteur agraire.

Selon elle, l'éducation et la formation technique sont un moyen essentiel pour surmonter les défis auxquels sont confrontées les femmes des zones rurales en termes d'accès aux moyens de production et aux intrants agricoles, au microcrédit, aux services sociaux de base, à la terre et l'écoulement des produits.

Pour Elsa Barber dos Santos, l'autonomisation des femmes doit être considérée comme une référence essentielle pour le développement durable, afin de redoubler les efforts pour étendre le système de production, améliorer l'accès aux services essentiels de base et aux infrastructures durables pour mener à bien le travail des femmes dans les zones rurales, garantir leur autonomisation et par conséquent le développement local, la diversification de l'économie des communautés du pays.

A cet effet, le Ministère de l'Action Sociale, de la Famille et de la Promotion de la Femme promeut un cycle de formation des coopératives qui va de ce mois au 18 novembre, dans le but de promouvoir le processus de formalisation de 30 coopératives et la création de petites entreprises familiales destinées aux femmes, aux jeunes membres d'associations et de coopératives, dont certains issus du secteur agricole et de l'élevage.

Rendre hommage aux femmes qui produisent des aliments et des matières premières à la campagne devrait être fait fréquemment, c'est pourquoi le ministère encourage toutes les femmes qui contribuent à la croissance de leurs communautés.