Quarta, 25 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

Les États-Unis octroient de plus de 11 millions de dollars pour le déminage


20.10.2020 - mar. : 09'26 - Mise à jour 20.10.2020 - mar. : 09'26

Photo: Divulgação

Luanda - Le Gouvernement des États-Unis d'Amérique a annoncé lundi un don supplémentaire de 11,1 millions de dollars pour de nouveaux projets de déminage humanitaire et de gestion des stocks d'armes en Angola.


Selon une note parvenue à l’Angop, depuis 1995 et avec l'augmentation du financement en 2020, les États-Unis ont contribué, jusqu’à nos jours, avec plus de 145 millions de dollars pour appuyer le processus le déminage humanitaire dans le pays. Ils soutiennent fermement l'objectif du Gouvernement de déminer en toute sécurité tous les champs de mines d'ici 2025.
 

L'ambassadrice Nina Fite a déclaré que «25 ans de soutien engagé des États-Unis au déminage humanitaire ont entraîné la destruction de plus de 218.000 mines terrestres et autres engins explosifs, ainsi que le nettoyage en toute sécurité de plus de 463 kilomètres carrés de terres», lit-on dans ce document.

Cet investissement supplémentaire renforce les décennies d'un partenariat étroit entre les États-Unis et l'Angola qui comprendra 8,6 millions de dollars de financement pour soutenir le déminage humanitaire réalisé par l'ONG HALO Trust (HALO) et pour étendre la capacité opérationnelle de l'organisation Mines Advisory Group (MAG ).

Il y a lieu de signaler que, les projets visent à nettoyer plus de 4,2 kilomètres carrés de terres à un usage productif et à détruire plus de 9 600 engins explosifs, ce qui profitera à la sécurité et à la protection de plus de 48.000 Angolais.