Segunda, 23 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

La religion et la politique doivent servir les communautés - évêque tocoïste


25.10.2020 - dim. : 15'31 - Mise à jour 25.10.2020 - dim. : 14'56

L'évêque de l'Eglise Notre Seigneur Jésus Christ dans le monde, Dom Afonso Nunes Photo: Angop

Luanda - L'évêque de l'Église Notre Seigneur Jésus-Christ dans le monde, Dom Afonso Nunes, a déclaré samedi, que la religion et la politique devraient être au service des communautés et cesser de servir les gens.


Le chef religieux a fait cette déclaration quand il intervenait dans une longue réunion avec des professeurs de l'Institut Supérieur Polytechnique Tocoïste (ISPT) qui a servi à réfléchir sur "la vie et les institutions dans le monde: religion et politique, sources de conflits".

Selon Dom Afonso Nunes, la politique et la religion ont émergé dans le but de défendre des valeurs afin de sauvegarder une bonne coexistence entre les peuples, mais elles ont été déformées en raison de maux tels que l'égoïsme et l'esprit de cupidité de nombreux politiciens et religieux.

Il a souligné que "lorsque des institutions telles que la religion et la politique deviennent des bourreaux au lieu de précurseurs de formes de coexistence saine et deviennent des centres de conflits, de disputes et de guerres, les chefs religieux doivent réfléchir rapidement".

Pour l'évêque tocoïste, si la religion sacrée n'occupe pas sa juste place, les hommes et les femmes trouveront d'autres alternatives dans lesquelles les théologies païennes et impures, fausses et trompeuses se multiplieront et prospéreront comme cela se passe dans de nombreux pays.

Il a défendu la nécessité pour les églises chrétiennes d'origine africaine de sauver les valeurs fondamentales où règnent l'amour, la fraternité, le partage et le pardon entre les peuples.

Le leader religieux a regretté que de nombreuses religions approuvent aujourd'hui des pratiques telles que l'avortement, l'homosexualité et d'autres maux contraires à ce qui est stipulé dans les Saintes Écritures.