Segunda, 23 de Novembro de 2020
    |  Fale connosco  |   Assinante    
 

L'Angola et la Zambie évaluent leur coopération dans le domaine des transports


22.10.2020 - jeu. : 15'19 - Mise à jour 22.10.2020 - jeu. : 15'19

Train du CFB (photo d'archive) Photo: kinda kyungu

Luanda - Les républiques d'Angola et de Zambie évaluent, depuis ce jeudi, la coopération bilatérale dans le domaine des transports.


À cette fin, une délégation de la Zambie composée des ministres Vicent Mwale et Lole Mututwe, respectivement du Logement et des Infrastructures, et des Transports et de la Communication, est en Angola pour des réunions bilatérales avec des homologues angolais.

La délégation, qui comprend également des cadres supérieurs des deux départements ministériels, doit se rendre dans la ville de Lobito, dans la province de Benguela, où se trouvent les infrastructures qui composent le corridor de développement économique de Lobito.

À l’ordre du jour figure également une réunion avec les ministres angolais des Transports, Ricardo Viegas D’Abreu, et de la Construction et des Travaux publics, Manuel Tavares de Almeida.

 En 2018, l'Angola et la Zambie ont signé un accord bilatéral pour la mise en œuvre de projets prioritaires visant à améliorer la connexion des réseaux de communication routier, ferroviaire, fluvial et de l'aviation civile des deux pays voisins.

En 2019, les autorités de l'aviation civile ont paraphé un accord (MOU) pour augmenter les fréquences de vol hebdomadaires entre les deux pays, à un total de sept vols.

L'étude préliminaire de faisabilité du projet de construction de l'extension ferroviaire du CFB (chemin de fer de Benguela) vers la Zambie a été récemment achevée et est financée par la Banque africaine de développement (BAD). Cette ligne partira de la ville de Luacano, province de Moxico, s’étendra jusqu’au poste frontière de Jimbe, aura une longueur de 259 km.

Comme solution alternative et compte tenu de son importance, le gouvernement angolais a décidé de choisir ce projet comme une priorité dans le cadre des partenariats public-privé.